21 juin 2013

Salon du Bourget 2013 - et encore de la flotte !

Je reste un peu sur ma faim avec cette édition du Salon du Bourget cette année. il faut dire que la météo était peu propice à laisser de l'espace vertical aux démonstrateurs aériens.

La patrouille de France a dû exécuté un programme "mauvais temps". Bon ...


Peut-être que le Môssieur Scoumoune de la météo y était pour quelque chose. La prochaine fois je regarderai quand il sera présent au salon, comme ça, moi, je resterai dans le mien !


Pour la partie des gros porteurs civils, comme le disait Bernard Chabert au micro du show aérien, lors du passage de l'A350, vous pourrez dire : "J'y étais !". 
Magnifique appareil qui est venu nous faire un petit coucou en passage bas, pour le 3ème vol de son existence. Quand je pense que j'ai plus d'heures de vol que lui ;o)


Ensuite, c'est le magnifique A380 qui nous fait une démonstration hallucinante. Chapeau bas au pilote !
Sa majesté des airs nous a régalé.


Enfin, il y a son pendant américain, le 787 Dreamliner. J'avais entendu dire qu'il n'y aurait pas d'amerloque au Bourget. C'est donc faux !


Au sol, le Falcon 900LX arbore fièrement ses somptueux Winglet.


Le Rafale Marine est difficile d'accès sur le statique, mais une fois devant, il appelle le respect.


En vol, il fait un ramdam de tous les diables. Le pilote est un fou furieux bourré de talent.
Rotation, montée initiale 90 degrés, puis on se met sur le dos avec altération de cap à droite 45 degrés !
"Checklist après décollage terminée !"
Mais bien sûr ...


Voici maintenant l'incroyable Antonov 70 que l'on dit bien moins cher que l'A400M et pourtant avec des caractéristiques plus avantageuses comme la distance de décollage, la charge utile et l'autonomie. Victime de son histoire chaotique, vient-il tenter de séduire les européens ici, pour une deuxième vie ?
Vous noterez ses hélices contra-rotatives à 6 et 8 pales !


Cocorico avec l'A400M. Une fois devant, je m'imagine faire la prévol d'un tel appareil.
"Et comment on les enlève les protections de pales ?"


Voici un de mes coups de cœur du salon, le chasseur russe Sukhoi SU-32. Long de 24 mètres avec une envergure de 15 mètres ! Jamais vu un chasseur aussi grand !
Je suis déçu qu'il n'ait pas volé ce jour là, parait-il que ça valait le coup. Et qu'il fait 3 fois plus de bruit que le Rafale ! Je n'imagine même pas !


Pas aussi chouette que le SeaFury, voici un P51 qui n'attend plus que moi pour sa prévol. Hum ... désolé, il me prend de rêver un peu là ...


Petit passage sur le stand de Big Frog pour un message d'encouragement en espérant qu'ils fassent partie de la course de Reno cette année.


Pour les nouveautés, on pouvait remarquer la place grandissante des drones dans ce salon. Moi ça me saoule ces avions sans pilote là !
Voici, sous bulle, le drone de combat Neuron de Dassault.



De même, un peu d'écologie avec le projet EGTS de Safran et Honeywell qui motorisent leur avion à l'électrique pour le roulage : du coup 5% de carburant d'économisé. Multiplions par le nombre de vol par jour et constatons que ce projet à de beaux jours devant lui.


Un proto de Renault Sport F1 immanquable : la Twizy ! Juste une question : ça vole ?


La théorie de l'évolution de Darwin était inachevée, alors Airbus l'a complétée sur son Airbus ZERO-G.


Pour ceux qui me connaissent un peu, vous savez que le bimoteur Lockheed P38 Lightning de St-Ex est mon chouchou du pépère.


Voici maintenant un clin d'oeil à mes amis de la division Polynésienne IVAO avec cet ATR 72-600 de retour du futur ! Et pour l'immat, on ne bégaie pas, c'est bien Whiskey-Whiskey Echo-Echo.


Je termine mon petit tour d'horizon avec l'aviation générale qu'il me fait plaisir de toujours voir représentée dans un salon comme celui-ci.
Voici le cockpit G1000 d'un Cirrus de 5ème génération appartenant à Air et Compagnie. Merci d'ailleurs à eux de m'avoir offert un siège, cet après midi, pour reposer mes guibolles sur leur stand.


Sans oublier les démonstrations d'interception d'un Robin DR400 par l'Armée de l'Air.



Ce fut donc un salon en demi-teinte, avec du bon et du moins bon.
Je trouve que le parc ferme bien tôt, à 18h, et que c'est toujours un bordel sans nom pour y accéder. Bref, faut être motivé quoi !

Et cette foutue météo 2013, grrrrrrrr ...

5 commentaires:

  1. Dommage j'y étais pas à cause des mes révisions du bac .. Merci pour les photos Franck !! :)

    RépondreSupprimer
  2. Salut Franck!
    Je vois que tu y a été le même jour que moi et donc pas de démo en vol du Su-35 ce qui est bien dommage car je suis vraiment resté sur ma faim au niveau démo en vol de chasseur.
    Même en statique, pas grand à se mettre sous la dent. D'habitude, il y a toujours au moins un F16 ou F18, là rien!

    Mais bon au moins a vu l'A350XWB, et ça, ça n'a pas de prix. J'ai eu la chance de pouvoir bosser sur cet avion(tout comme l'A400M entre autres) et c'est toujours un bonheur de les voir enfin voler de leurs propres ailes.

    PEP

    RépondreSupprimer
  3. Merci Kranck,
    comme si on y était. Côté météo, souviens-toi de la fois où les pompiers ont arrosé la foule avec leur lance à cause de la chaleur. 42° dans la voiture et 3h30 pour sortir du parking...
    En tout cas, je suis content, pour une fois, j'ai pu remarqué (<- indice) une faute de grammaire chez toi...
    Lolo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aie, ça fait mal des fautes comme ça, immédiatement corrigée !
      Et oui les salons se suivent et ne se ressemblent pas ...

      Supprimer