30 juin 2013

Lolo et Pierrot sont dans un avion !

Il est des vols qui s'organisent à la dernière minute. Et celui-là en est un particulièrement représentatif.
Il fait finalement super beau aujourd'hui et je réserve une machine pour aller voler. Mes enfants et ma femme ayant déjà prévu quelque chose, j'appelle mon pote Lolo à tout hasard.
Dispo ! ... et son fils Pierrot aussi.


J'ai pile 1 heure pour préparer mon dossier de vol. Et pour ne pas trop traîner, je retrouve, dans mes archives, tout ce qui concerne mon petit vol de découverte fétiche lorsque j'emmène des personnes qui n'ont jamais - ou très peu - volé sur nos petits zincs.
A savoir la boucle magique : St Cyr - Dreux - Senonches - Chartres (posé) - St Arnoult - Rambouillet et St Cyr. Le tout pour environ 1h30 de vol.

Ce parcours sera particulièrement adapté à la situation puisque nous pourrons voir les villes de Villemeux et Rambouillet que Lolo connait bien.


A Chartres, il y a du monde ... le parking est plein, tout comme les cieux aux abords de l'aérodrome puisque des planeurs et des avions de voltige sont en cours d'évolution. C'est bon pour le spectacle de mes passagers ;o)


Après avoir réalisé ma photo traditionnelle du "Heureux nous ?", nous repartons par le sud de Chartres vers le péage de St Arnoult.


L'intégration à St Cyr sera une petit peu particulière puisque c'est la 1ère fois que je devrai doubler un J3 en tour de piste par l'extérieur. C'est que ça ne vole vraiment pas vite ces petits oiseaux là !!!
Une fois posé, c'est le nettoyage de l'avion qui nous occupe tous les 3, puis rangement de Xray Golf dans le hangar.

Quant à ceux qui doutent qu'un Cargou soit venu avec moi aujourd'hui, voyez ci dessous la preuve irréfutable de leur présence ;o)


Voici la vidéo du vol d'aujourd'hui. J'ai pas mal travaillé l'aspect visuel de celle-ci. N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !


A bientôt et ... volez prudemment !

21 juin 2013

Salon du Bourget 2013 - et encore de la flotte !

Je reste un peu sur ma faim avec cette édition du Salon du Bourget cette année. il faut dire que la météo était peu propice à laisser de l'espace vertical aux démonstrateurs aériens.

La patrouille de France a dû exécuté un programme "mauvais temps". Bon ...


Peut-être que le Môssieur Scoumoune de la météo y était pour quelque chose. La prochaine fois je regarderai quand il sera présent au salon, comme ça, moi, je resterai dans le mien !


Pour la partie des gros porteurs civils, comme le disait Bernard Chabert au micro du show aérien, lors du passage de l'A350, vous pourrez dire : "J'y étais !". 
Magnifique appareil qui est venu nous faire un petit coucou en passage bas, pour le 3ème vol de son existence. Quand je pense que j'ai plus d'heures de vol que lui ;o)


Ensuite, c'est le magnifique A380 qui nous fait une démonstration hallucinante. Chapeau bas au pilote !
Sa majesté des airs nous a régalé.


Enfin, il y a son pendant américain, le 787 Dreamliner. J'avais entendu dire qu'il n'y aurait pas d'amerloque au Bourget. C'est donc faux !


Au sol, le Falcon 900LX arbore fièrement ses somptueux Winglet.


Le Rafale Marine est difficile d'accès sur le statique, mais une fois devant, il appelle le respect.


En vol, il fait un ramdam de tous les diables. Le pilote est un fou furieux bourré de talent.
Rotation, montée initiale 90 degrés, puis on se met sur le dos avec altération de cap à droite 45 degrés !
"Checklist après décollage terminée !"
Mais bien sûr ...


Voici maintenant l'incroyable Antonov 70 que l'on dit bien moins cher que l'A400M et pourtant avec des caractéristiques plus avantageuses comme la distance de décollage, la charge utile et l'autonomie. Victime de son histoire chaotique, vient-il tenter de séduire les européens ici, pour une deuxième vie ?
Vous noterez ses hélices contra-rotatives à 6 et 8 pales !


Cocorico avec l'A400M. Une fois devant, je m'imagine faire la prévol d'un tel appareil.
"Et comment on les enlève les protections de pales ?"


Voici un de mes coups de cœur du salon, le chasseur russe Sukhoi SU-32. Long de 24 mètres avec une envergure de 15 mètres ! Jamais vu un chasseur aussi grand !
Je suis déçu qu'il n'ait pas volé ce jour là, parait-il que ça valait le coup. Et qu'il fait 3 fois plus de bruit que le Rafale ! Je n'imagine même pas !


Pas aussi chouette que le SeaFury, voici un P51 qui n'attend plus que moi pour sa prévol. Hum ... désolé, il me prend de rêver un peu là ...


Petit passage sur le stand de Big Frog pour un message d'encouragement en espérant qu'ils fassent partie de la course de Reno cette année.


Pour les nouveautés, on pouvait remarquer la place grandissante des drones dans ce salon. Moi ça me saoule ces avions sans pilote là !
Voici, sous bulle, le drone de combat Neuron de Dassault.



De même, un peu d'écologie avec le projet EGTS de Safran et Honeywell qui motorisent leur avion à l'électrique pour le roulage : du coup 5% de carburant d'économisé. Multiplions par le nombre de vol par jour et constatons que ce projet à de beaux jours devant lui.


Un proto de Renault Sport F1 immanquable : la Twizy ! Juste une question : ça vole ?


La théorie de l'évolution de Darwin était inachevée, alors Airbus l'a complétée sur son Airbus ZERO-G.


Pour ceux qui me connaissent un peu, vous savez que le bimoteur Lockheed P38 Lightning de St-Ex est mon chouchou du pépère.


Voici maintenant un clin d'oeil à mes amis de la division Polynésienne IVAO avec cet ATR 72-600 de retour du futur ! Et pour l'immat, on ne bégaie pas, c'est bien Whiskey-Whiskey Echo-Echo.


Je termine mon petit tour d'horizon avec l'aviation générale qu'il me fait plaisir de toujours voir représentée dans un salon comme celui-ci.
Voici le cockpit G1000 d'un Cirrus de 5ème génération appartenant à Air et Compagnie. Merci d'ailleurs à eux de m'avoir offert un siège, cet après midi, pour reposer mes guibolles sur leur stand.


Sans oublier les démonstrations d'interception d'un Robin DR400 par l'Armée de l'Air.



Ce fut donc un salon en demi-teinte, avec du bon et du moins bon.
Je trouve que le parc ferme bien tôt, à 18h, et que c'est toujours un bordel sans nom pour y accéder. Bref, faut être motivé quoi !

Et cette foutue météo 2013, grrrrrrrr ...

16 juin 2013

Bon anniversaire Michelle !

C'est aujourd'hui l'anniversaire de ma pote Michelle.
Mon cadeau est de lui faire survoler "presque" tous les châteaux de la Loire.

Voici donc le menu du jour : Vol du 16 juin - Les châteaux de la Loire.

La météo est bonne, nous allons nous régaler. J'adore cette possibilité de pouvoir préparer un vol, reserver un avion et partir emmener des proches pour leur faire plaisir.
C'est quand même la classe le PPL !

Pour le vol aller, je prévois de sortir par le secteur Ouest de St Cyr, direction Epernon, puis l'Ouest de Chartres, ensuite Tours et posé à Amboise. Vol d'une heure et demi.


Je vous fournis ici le log de nav. Celui-ci est simplement informatif, ne pas l'utiliser pour un vol réel.
Log de Nav - St Cyr - Amboise

Dès le départ, l'ambiance est excellente, les appréhensions de mes passagers se dissipent très vite. On fait ma traditionnelle photo "Nous heureux ?".


Aux pompes, un Belge un peu perdu bloque quelque temps les pompes. Il n'a pas de carte BP, seulement une carte bleue. Pourtant sur la VAC, on peut lire :
"Pilote non muni de ce badge BP : contacter les ALCYONS pour ravitaillement les MAR, JEU, VEN et SAM : 0800-1100, 1200-1500. Paiement par chèque ou espèces"
Le temps qu'il trouve une solution adéquate, je fais le plein puis roule pour les essais moteur.


Dès la sortie Ouest de St Cyr, le nombre de chateaux que l'on peut apercevoir est impressionnant, mes acolytes sont aux anges. Et le passage au-dessus de la Loire est très apprécié. D'autant que nous venons de faire une demi heure de vol au-dessus de la campagne entre Chartres et Tours un peu ennuyeux !


Nous nous posons à Amboise, un magnifique petit terrain à l'Est de Tours, pour boire un petit coup tant il fait chaud aujourd'hui. On en profite pour changer les positions dans l'avion. Sauf moi ;o)


Le vol retour durera également une heure et demi.


Voici le log de nav pour le retour. Celui-ci est également informatif, ne pas l'utiliser pour un vol réel.
Log de Nav - Amboise - St Cyr.

Le retour est également magique, d'ailleurs dès le décollage d'Amboise, on passe travers du château de Chenonceau. De nombreux autres joncheront le parcours.


Après Chambord, nous remontons sur Orléans, puis le péage de St Arnoult. Je demande une verticale du terrain de Bricy pour rompre la monotonie de cette partie du trajet.


A l'arrivée sur St Cyr, il y a un monde fou en vol ! J'ai un mal fou à placer mon message d'arrivée ! Je me dis que si verticale du magasin But je ne suis pas clairé pour l'intégration, c'est demi tour vers Thoiry pour attendre...

Finalement, au dernier moment, je suis autorisé pour la vent arrière 29. Posé en mode kiss landing, je suis ravi de mon petit périple. Comme disait Hannibal : "J'aime quand un plan se déroule sans accroc !".

Après une séance de nettoyage de la machine, nous posons pour la postérité ;o)


Rangement du F-GGXG dans le hangar du bas et paperasserie effectuée. Fin de la journée.


Félicitations à mes passagers aujourd'hui, qui ont remarquablement repéré tous les chateaux que j'avais prévu de survoler. Et ce n'est pas si évident que ça quand on passe à 200 km/h, je vous assure.

Mention spéciale à mon poteau pour ses vidéos que la décence m'empêche de publier sur ce Blog tant je tâche à le protéger de l'internement immédiat et irrévocable en hospice. En tout cas, elles m'ont bien fait rigoler.

Hey, Nico et Michelle, je vous aime mes chouchous !

1 juin 2013

Fly'in IVAO 2013 : Chateauroux avec Greg

Ce matin, la météo paraît plutôt clémente. Ce sera l'occasion pour moi de voler pour la première fois avec mon frère Greg, titulaire du PPL comme moi !
Pour but, nous avons choisi de participer à l’événement organisé par Vincent Bazillio, le Fly'in IVAO 2013. Si vous ne le connaissez pas, je vous conseille d'aller jeter un coup d’œil sur son blog magnifique riche en informations, photos, récits et vidéo en tous genres --> Du Virtuel au Reel

Au terrain, je prépare la machine pour être prêts au départ vers 10h30. Petit briefing avec les 2 autres équipages qui partent également de StCyr. Je décide de faire une directe sur Chateauroux pour 1h10 de vol.
Je ferai donc la nav suivante d'environ 125NM :
- St Cyr sortie ouest
- Verticale du péage de St Arnoult
- Suivi de l'A10 vers le Sud en cheminement
- Verticale de Orléans Bricy LFOJ
- Verticale de Romorantin LFYR
- Intégration à Chateauroux LFLX



Un peu en retard sur l'horaire, comme d'hab !, nous quittons le parking vers 11h. L'Ipad mini, la Drift HD Ghost et la Drift HD170 sont bien fixés sur leur support Ram-Mount.


Mais ... arrivés en sortie Ouest, je constate un message en gros sur le transpondeur "FAULT" ! Et là, impossible d'entrer un code ni de lire quoi que ce soit émanant de cet appareil ... Le transpondeur n'est pas obligatoire en soi pour la nav, mais sait on jamais, surtout que j'ai prévu de passer verticale de Bricy !

Allez, retour au bercail ! Me voilà back to StCyr pour faire analyser notre problème. Au club, c'est le chef pilote qui nous reçoit et qui règle le problème en ... disons ... 15 secondes ! Là, j'ai vraiment l'impression d'être un blaireau !
En fait, c'est le bloc du Transpondeur et de la Radio 2 qui était mal fixé et donc se détachait de son cadre. Un petit coup de serrage, et le tour est joué.

Je peux alors, serein et content d'avoir pu réparé si vite, reprendre ma navigation. "Resume own navigation" comme ils disent outre-manche.


Et nous redécollons donc pour Chateauroux ... piste 29 droite à StCyr.


L'heure avançant, la brume matinale s'est pratiquement dissipée et l'autoroute A10 devient facilement identifiable.


La bonne humeur règne à bord, Greg et moi prenons un vrai pied pour notre premier vol ensemble.


Pas dure cette nav, suffisait de suivre l'autoroute pour tomber sur le terrain militaire de Bricy LFOJ.


Moi qui m'attendait à un monde fou à l'approche de Chateauroux, nous ne serons finalement que 2 dans le circuit. Je m'intègre vent arrière pour la 03.


Après un circuit court et un posé un brin "bizarre", les parkings de l’aéroport de Chateauroux nous offre un joli spectacle de machines, dont ce magnifique Albatros L39.


Encore une première fois pour moi puisque je suis assisté au sol par un "parkeur" ! Alors ... là, je cherche dans ma mémoire de lecture du Cépaduès ... ça veut dire quoi déjà quand il fait comme ça avec ses bras ;o)


Le rassemblement est une vrai réussite ! Après le déj, nous avons droit à des présentations sur le simulateur Infinite Flight de Flying Dev Studio et l'utilisation de l'iPad par Vincent Bazillio. Merci à eux.



Même si nous avions largement de quoi faire le retour vers Paris, la plateforme est bien fournie en matière d'essence !


Voyez comme nous sommes bien alignés pour faire un décor de choix à la photo de groupe. C'est quand même le XG le plus beau, non ?


Voici la tour de Chateauroux depuis laquelle les OPS nous ont accueillis comme des rois !


C'est fou, même la gendarmerie est serviable ici !


Au cas où, nous avions amené nos propres paparazzi.


Cheeese !


Voici un des appareils jonchés au sol de l'autre extrémité de la plateforme qui doit certainement servir de terrain d'entrainement aux pompiers et au GIGN en cas de prise d'otage. C2FPA, ça me rappelle la boutique du pilote, bizarre ...


C'est maintenant mon petit frère qui prend les commandes pour le retour. Et il m'a préparé une nav sympa, le tout en 165NM pour 1h40 de vol. Voyez plutôt :
- Chateauroux, sortie NW puis N
- Château de Montrichard
- Château de Chenonceau
- Pagode de Chanteloup
- Château de Chaumont sur Loire
- Château de Cheverny
- Château de Chambord
- Château de Talcy
- Péage de St Arnoult
- St Cyr entrée Ouest.


Le temps est assez mitigé en sortant au nord de Chateauroux, nous devrons altérer souvent notre cap pour contourner des grains.


Même si on a changé de place, on est toujours aussi heureux !


Nous passons travers de Chenonceau ...


... puis la Pagode de Chanteloup ...


... puis le château d'Amboise ...


... puis le château de Chaumont sur Loire ...


... ensuite Moulinsart ... euh pardon, Cherverny !


... et le plus beau : Chambord !


Avant le retour sur StCyr, je me fais une é-nième fois plaisir à photographier le péage de St Arnoult ;o)


L'arrivée en fin d'après midi sur les étangs de St Quentin est magnifique.


Mon dieu ! Encore un château en base à StCyr (LFPZ) pour la 29 gauche : le château de Versailles.


Reste maintenant à remercier mon fréro, nettoyer l'avion ...


... et le ranger dans le hangar du bas des Alcyons.


Voici la vidéo du vol d'aujourd'hui : les images ne sont pas exceptionnelles en soi, mais les dialogues valent le détour !


A bientôt et ... volez prudemment !