3 mai 2013

Voyage en Corse - Part4 - Les merveilles du Sud !

Aujourd'hui, c'est le 3ème jour de notre voyage en Corse. Après une bonne nuit, nous nous dirigeons au terrain pour de nouveaux horizons : le sud de la Corse.
On a tous hâte d'y être ; surtout Patrick qui terminera sa prévol le premier sur le Kilo-Golf.


Pendant ce temps là, sur l'aile du Juliet-Lima, Antoine refait un é-nième log de nav. Le tout, c'est de choisir la bonne branche de navigation parmi la vingtaine qui est discutée collégialement !


Prêts au point d'arrêt Alpha pour la piste 36 à Calvi, nous attendons les consignes de la tour pour l'alignement et le décollage vers Ajaccio.


Dès la montée initiale, la baie de Calvi s'offre à nous, toujours aussi magnifique.


Ce matin, nous ferons route vers LFKJ par le bord de mer, depuis les îles Sanguinaires (W) jusqu'à la ville d'Ajaccio (WA).


En arrivant sur Ajaccio, nous sommes impressionnés par la taille des ferrys alignés dans le port ! Ils sont plus hauts que nombre d'immeubles de la ville et plus longs que la plupart des rues ! En cas de panne moteur, on pourrait presque apponter dessus !


Passée la ville, nous intégrons la vent arrière piste 20 d'Ajaccio, ce qui nous procure une vue imprenable sur l'aéroport.


C'est alors au tour de Julien de prendre les manettes du Juliet-Lima pour nous guider à travers le sud de l'île de toute beauté.


Au départ d'Ajaccio, de nombreux IFR sont au départ, nous avons pour consigne de rester bien à gauche du terrain pendant notre évolution vers Sierra-Alpha, la pointe du Capu Neru.


En descendant vers le sud, le bleu des fonds marins éclate à nos yeux et magnifie nos photos ! Nous quittons Ajaccio par Sierra et procédons WF-WAF-SAF-SF pour atteindre Bonifacio.



Et là, c'est la stupéfaction ! Le rocher de Bonifacio et les falaises de craie avoisinantes nous laissent bouches-bées ! L'instant est très théâtral, nous savons que nous vivons quelque chose de magique.


A l'extrême sud de l'île, nous partons survoler les îles Lavezzi et Cavallo, puis remontons sur Porto-Vecchio.



Antoine et moi-même sommes ravis du spectacle d'aujourd'hui ! Quelle chance nous avons de vivre tout cela !


En montant au Nord, le temps se dégrade et nous choisissons, après le passage vertical de Solenzara, la base militaire, de retourner sur Figari.


Au sol à Figari, après un passage aux pompes, Benjamin part garer le DR400 entre des TBM et autres SR22 !


Ensuite, je ferai le vol de retour, ce qui n'aura pas, en soi, un grand intérêt. Néanmoins, à Calvi, avant de se présenter en vent arrière, vu qu'il nous reste un peu de temps sur la nuit aéro, nous en profitons pour survoler l'île Rousse et le golfe de Saint-Florent.

Voici les images que j'ai montées des vols d'aujourd'hui ; merci à Julien et Antoine de m'avoir aider à la capture de celles-ci.


Dans le prochain post, vous découvrirez la tuile qui nous est arrivée au dernier jour de notre voyage et qui fait que nous allons devoir interrompre notre voyage. Ne quittez pas ! ;o)

1 commentaire:

  1. Je n'ai pas encore vu la vidéo (je regarderais ce soir) mais déjà, je dois dire, je suis jaloux !
    Magnifique :)

    RépondreSupprimer