2 mai 2013

Voyage en Corse - Part3 - A la découverte de l'Ouest Corse

Après avoir bien déjeuné sur le port de Calvi, les entrées maritimes du début d'après midi se sont dissipées. Tout cela nous motive pour aller voler ; partir découvrir - en vol - l'Ouest de la Corse.
En plus, c'est à mon tour de piloter. ;o)

Ma branche aujourd'hui me conduira de Calvi LFKC à Propriano LFKO en passant par Ajaccio LFKJ, pour de près d'une d'une heure.


Afin de pouvoir rejoindre l'aérodrome, nous sommes emmenés par Cédric, un taxi super sympa qui sera notre chauffeur attitré ici à Calvi. Il nous a tout débrouillé : véhicule supplémentaire, planning de transport. Le clou du spectacle : c'est qu'il a son CPL(H) !!!


Une fois à l'aéroport de Calvi, il faut pouvoir rejoindre les DR400. Pour cela, il faut d'abord : payer les taxes en cours, passer la sécurité et prendre un minibus (30min...) !
Pendant que Patrick fait sa prévol sur le Kilo-Golf, un Airbus d'Air France remonte la 36.


A mon tour, je roule pour le point d'arrêt Alpha de la 36. Il fait assez brumeux dans les reliefs, nous décidons de descendre la côte Ouest vers Propriano, et remettons donc Corte à plus tard.


En montée initiale vers le point Whisky, la vue est imprenable sur la citadelle.


Pour mon équipage, dans le JL, notre objectif du séjour était : pas de shopping, pas de visite, juste voler, voler et voler !


En descendant sur Ajaccio, nous croisons la zone protégée de Punta Rossa, à partir de laquelle nous passons avec le SIV d'Ajaccio sur 119.82.


La côte est magnifique, on se régale !  Plus tard, nous passons les Calanques de Piana.


Dès lors, Benjamin et Julien me préparent une petite surprise ... Au lieu de partir directement sur Propriano, nous allons faire une présentation à Ajaccio ; en s'intégrant par le col !
Donc, après NW, cap au 135 pour rejoindre le point de report NWA.


Cette approche est fantastique ! Elle nous permet de passer entre les montagnes, au ras du sol, avec une vue de fou sur la ville d'Ajaccio, puis de contourner une colline afin de se présenter en finale sur la 20.



Et là, encore un fait inhabituel : au lieu de faire un banal touché, nous allons faire un passage bas à 50 pieds du sol, à 250 km/h, sur toute la longueur de la piste ! Effet visuel garanti ! Même la tour a l'air de se pencher pour nous saluer !


J'en ai des frissons, c'était génial ! Merci à Benjamin de m'avoir donné l'opportunité de faire une telle manœuvre ...
A l'issue, nous montons à 1000ft et survolons le Sofitel, direction Sierra-Alpha.


L'intégration sur Propriano sera un peu plus Rock n'Roll ... En effet, un Pilatus est en train de larguer des parachutes et le pilote italien nous demandera quelques efforts de compréhension pour que l'on puisse savoir où il en est !
De plus, il y a un Para-moteur qui traverse la piste dans tous les sens à 700 pieds en dessous ... et dont la trajectoire de vol paraît plutôt 'aléatoire'.


Après passage verticale du terrain, je repère l'état de la piste et de la chaussette ; et me pose en 27.


C'est le moment de se détendre un petit peu et de repartir pour Calvi avant que le service de l'Aviation  Générale ne ferme. Antoine prendra alors les commandes pour le retour, qui va durer 50 minutes.


Au sol à Propriano, il fait très chaud et humide, de la buée se fixe rapidement sur la verrière.


En montée initiale, le golfe de Valinco nous offre des couleurs sublimes.


Chacune des plages du littoral de ces environs parait être sortie d'un catalogue de voyage de l'office du tourisme.


Les couleurs sont vives et nous font un bien fou à nous autres, pov' parisiens, qui côtoyons la grisaille depuis tant de mois déjà !


En chemin vers le Nord, nous traversons le Golfe d'Ajaccio en direction des îles Sanguinaires, le point de report W de la zone.


Après cela, Antoine aura lui aussi droit à son petit cadeau du jour : pratiquer le vol en patrouille ! Ça me rappelle mon voyage à Quiberon l'année dernière ... J'avais adoré !

Notre terrain de jeu sera le Golfe de Sagone. Merci à l'autre équipage, et surtout à Grégory pour m'avoir fourni d'aussi belles photos de notre appareil en patrouille.



Toute bonne chose ayant une fin, la patrouille est dissoute par le controleur  alors que nous passons travers de la citadelle de Calvi.


Pour une fois, nous acceptons une intégration semi-directe en 18, vu que les vents sont faibles.


Le soleil se couche sur les montagnes entourant le terrain. Il ne va pas tarder à faire nuit.


Quelle journée de dingue encore aujourd'hui ! En plus, tous les 3 pilotes ont eu quelque chose de spécial : Julien la traversée, Antoine la patrouille et moi le passage bas...

Nous retrouvons notre taxi Cédric et allons célébrer notre premier jour de vol en Corse dans un restaurant typique et délicieux : A Piazzetta ! Je vous le recommande ... par contre, n'oubliez pas de réserver ! Vous verrez, le personnel est charmant et hautement qualifié ; en effet, l'un des serveurs a son CPL (A) !!! Quand j'vous l'dis :o)



Voici la vidéo des vols de l'après midi.


Dans le prochain post, vous découvrirez nos vols magnifiques sur le Sud de la Corse. Ne quittez pas ! ;o)

5 commentaires:

  1. Franchement, ces pilotes sont des dingsues de vol.
    Etre en Corse et ne vouloir que voler !!!!
    J'avais jamais vu ça
    Le controle d'Ajaccio a été exceptionnel pour nous indiquer tous les curiosités à ne pa manquer.... La Girollata
    , Cargèse le village aux deux églises face à face, unr verticale terraim pour. Montrer la beautê du site....
    Et en plus une super ambiance entre tous les pilotes plus avides les uns les autres de decouvrir Rondinara, Bonifacio, les Lavezi, cavallo, verticale Solenzarz....
    Toutca fait un voyage exceptionnel où l'on apprend autant en aéronautique que sur le plan humain
    Merci Franck de graver ça aussi bien pour nos vieux jours car il y a encore plein de choses à découvrir

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique Franck !!!
    J'ai déjà regarder la vidéo trois fois et je suis fou à chaque fois... Que de bons souvenirs.

    RépondreSupprimer
  3. Vous êtes très forts! A quand le BBQ special corse! Cochon sauvage, rosé et tout ! Et puis on invite Cedric??
    MAN

    RépondreSupprimer
  4. Bravo Franck pour cette premiere ! tu verras, la Corse, on ne peu plus s'en passer apres...
    La prochaine fois que tu passes par LFMA, fait moi signe, on pourra faire un BBQ au club !

    Christophe. http://jevole.over-blog.net/

    RépondreSupprimer