2 mai 2013

Voyage en Corse - Part2 - La traversée d'Aix vers Calvi

Il est d'étranges horizons où la météo fait que les pilotes ont toujours le sourire et savent qu'ils vont vivre une belle journée aéro ... Et c'est exactement notre cas à Aix ce matin.

Après le petit dèj, à l'hotel, notre instructeur en chef nous rappelle, slides à l'appui, les bases du vol en VSV, que nous risquons de pratiquer durant notre traversée vers Calvi.


Les deux équipages sont sur le pied de guerre dès 9h aux terrain d'Aix les Milles (LFMA). Les premiers pilotes de la journée vont procéder aux prévols pendant que Patrick part nous dégoter un petit récipient pour les purges.



Pour ma part, j'enfile un seyant gilet jaune pour aller faire quelques photos.


Une fois à bord, en place arrière, j'installe tout mon attirail pour vous ramener les plus belles images de notre traversée vers Calvi. J'ai donc :
- une caméra Drift HD Ghost et son support Ram Mount, reliée au câble magique de Gérard.
- une caméra Drift HD 170 et son support Drift.
- un téléphone Samsung, avec son support, pour les photos.


Et ce n'est pas tout, Antoine a aussi sa GoPro, montée sur son support mal adapté, qui fait que tous ses films seront en hauteur ! Et Julien, qui possède également une GoPro pour les plans à mains levées !

Ce matin, la 33 est en service, nous sortirons par AW, l'aqueduc de Roquefavour, 1500 pieds.


Puis nous demandons 'gentiment' une verticale du terrain de Marseille Provence, qui nous sera acceptée.
Pour la vue, on ne pouvait rêver mieux, c'est fantastique !


Ensuite, nous nous dirigeons vers Sierra, pour emprunter le circuit publié de transit côtier vers St Tropez. Malgré le soleil et la brume qui floutent un peu la vue sur la côte, nous allons admirer, prendant près d'une heure, des paysages magnifiques.

La première partie du transit nous fait suivre les points S - SC - SR - WT - PT vers le cap Sicie.



Nous passons le Cap Croisette et les îles de Riou à 1650 ft, et laissons en arrière plan la ville de Marseille.


Après le croisement par le Sud des Calanques et de la baie de Cassis, nous arrivons sur La Ciotat, le point WT.


Dès lors nous descendons à 1500 ft, pour passer Bandol et Canary-sur-Mer, pour procéder à la deuxième partie du transit.
Il s'agit de suivre maintenant les points de report ST et ET avant d'entamer la traversée vers la Corse.



Avant le point ST, nous avons une vue magnifique sur la presqu'île de Giens au niveau du Cap de l'Esterel.


Puis nous croisons l'île de Porquerolles qui nous émerveille de ses fonds marins.


Passé le Lavandou, le cap Nègre et les plages de Cavalaire, nous nous préparons à monter en niveau de vol pour la traversée vers la Corse.


C'est alors qu'on se rend compte que les conditions VSV de traversée pressenties ce matin par Dominique étaient correctes. C'est assez surprenant lorsque cela dure longtemps.
Personnellement, j'avais l'impression, parfois, de tourner légèrement à gauche. Ce qui, plus tard, se révélera surement correct, dû à un léger décalage d'inclinaison de notre horizon artificiel.


Depuis le VOR de Saint Tropez, nous avons une directe sur MERLU. Puis Whiskey-Charlie pour l'arrivée sur Calvi. La traversée aura duré 50 minutes, pendant lesquelles il n'y a pas grand chose à faire ni à regarder.
Seul Julien est affairé à vérifier ses paramètres de pilotage, sous l’œil vigilant de Benjamin.

Au vue des conditions météo, nous n'apercevrons les montagnes Corses que bien tard dans la traversée. Au niveau de notre descente justement. Il nous faudra d'ailleurs attendre de passer travers Nord de la citadelle pour avoir un temps magnifique et dégagé sur Calvi.

Et là, c'est un spectacle splendide que nous apprécions d'autant plus ! La Citadelle, les montagnes, les fonds marins, le ciel bleu ... sublime !


En vent arrière pour la 36, nous nous stabilisons à 1200 pieds, sous les montagnes avoisinantes. Cela fait comme une grande cuvette qui nous délimite le terrain.


Une fois au sol, nous nous garons au Sud du terrain, au parking de l'Aviation Générale ; et attendons Monsieur l'Essencier !
Peu après, le 2ème équipage arrive dans le Kilo-Golf.


Direction les restaurants du port de Calvi pour le déjeuner ; avec vue sur la citadelle svp !


Nous en profitons pour faire des photos de chacun des équipages. Ça se voit que nous sommes heureux ?

Julien, Benjamin, Antoine et moi.
Patrick, Dominique et Greg.
Enfin, nous allons à notre hôtel, l'Hotel Revellata, pour y déposer nos affaires et nous préparer pour les vols de cette fin d'après-midi.

Vue de nos chambres d'hotel, "checked !"
Voici la vidéo résumant notre traversée vers la Corse. Bravo à Julien pour ce parcours !


Dans le prochain post, vous découvrirez nos vols magnifiques sur l'Ouest de la Corse. Ne quittez pas ! ;o)

2 commentaires:

  1. Tiens, tu es passé au dessus de la ville où je suis né et où j'ai grandi !(Sanary sur mer)
    A bientôt si on se croise aux Alcyons,

    Jean-Manuel Moreno

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jean-Manuel de ton passage.
      A bientôt !
      Franck

      Supprimer