31 mars 2013

Vol en famille : mais quel stress !

Il y a près de 2 ans, j'en rêvais ... presque !
Souvenez-vous de cet article Y a t-il un pilote à bord ? Eh non !, ou je me prenais à vouloir partir voler avec ma femme et mes deux enfants.
Et bien, ce jour est venu, il s'agissait de ce dimanche.

Pour autant, tout ne s'est pas exactement passé comme prévu ! ... car à 7 et 10 ans, les petiots, il faut vraiment les occuper, sinon ils pètent les plombs à attendre.
On avait pourtant bien commencé, ma femme avait improvisé la recherche des oeufs de Pâques autour de l'avion.


Et c'est vrai qu'il y a beaucoup d'attente quand même : administratif, préparation de l'avion, prévol.
Je me rends compte qu'il faudra également passer à la pompe : soit près de 40 minutes de battement !


Mes loulous sont bien motivés, et prêts à donner un coup de main pour la prévol ;o)
Surement pour que ça aille plus vite.


Ensuite, ils montent à l'arrière dans la cellule, se battent évidemment pour aller à gauche, à droite ! Explication du fonctionnement des ceintures, du harnais, du casque et quand parler ou se taire.
Je constate qu'ils n'ont pas assez de force pour la fermeture du harnais, je m'exécute.

On arrive aux pompes après autorisation de la tour qui attendait le ravitaillement d'un R44 de Toussus qui a pris 30 minutes chrono !!!
Comme disait Coluche : "Je m'énerve pas, Madeleine, j'explique aux gens !".
Dans la cabine, ma femme est congelée, et mes gamins crèvent de chaud ! Tout va bien ...


Entre temps, le QFU change et la piste 29 est maintenant en service.
Une fois au niveau des Serres, en sortie par le secteur Nord, je constate que la visibilité n'est pas énorme ... Tout au plus 5 kilomètres.


Je ferai juste un local du coup : sortie Nord, Sud de Mantes, Est de Dreux puis retour St Cyr par secteur Ouest. A tout moment, je rentre si c'est trop bâché ... je reste attentif et concentré.
Il y a quelques turbulences légères, ce qui calme un peu les loulous derrière.


Par contre, vers Mantes, je constate que ma femme ne fait pas trop de photos en souvenir de ce vol.
Cela ne m'interpelle pas trop au début mais ensuite, je me dis qu'elle ne doit pas être au mieux sans vouloir me le dire.


"Ca va ?" - "Oui oui, t'inquiètes."
Bon, j'ai compris ... les turbulences commencent à avoir raison d'elle ;o)
J'écourte le parcours et décide de rentrer illico au terrain.


Globalement, je suis quand même bien tendu là, avec tout ça ... ça se voit ?
C'est fou ce que l'on peut être expressif sur un visage. Moi qui pensait montrer une sérénité de fer.
En fait je me trahis tout seul !


Pendant le retour, je me prépare à un déroutement immédiat sur Chavenay si ça part en live dans le cockpit.
Je surveille ma femme, mais elle tient, ça va mieux. Le fait de savoir que l'on rentre l'a rassuré.

A Saint Cyr, je suis numéro 2 en vent-arrière, et rejoins ensuite le parking bas des Alcyons.
On sort et récupère nos affaires.
Je range le Kilo Golf et ferme le hangar.


C'est fini ! Tout s'est bien terminé ... Mais alors : quel stress !
Entre les enfants à gérer, l'attente interminable pour les pompes, la visibilité pas terrible et ma femme pas bien : ce n'est clairement pas le vol dont je garderai le meilleur souvenir !!!


La prochaine fois, je pars en solo ! C'est tout vu !

4 commentaires:

  1. On va dire que c'est le début d'une longue série... qui se passera de mieux en mieux, n'est-ce pas ?
    Parce que je suis du même point que toi, voilà où j'en suis maintenant : http://flic.kr/p/aeRZr1

    RépondreSupprimer
  2. J'ai presque vécu ça hier alors que j'ai voulu emmener mes louloutes pour un tour de manège avec Bastien Poirier sur XG.
    Mais pour le coup le plus stressé c'était moi !!!
    Faut dire qu'on n'est pas parti à l'heure de la maison, qu'il a fallu refueler la Ford et que le périph bouchait un peu....résultat, on débarque et notre cocher en est déjà à la pré-vol, tout juste le temps de donner les instructions de base, et hop, on monte. Gopro posée à l'arrache, les casques et les ceinture à régler, l'intercom sur un des casque qui merde...et la petite qui cause dans le vide...bref la routine ?
    résultat on part et la Gopro centrale (qui nous filme de face et prend le son de l'intercom) reste éteinte sans que m'en rende compte. Heureusement le vol se déroule bien, je prends les rênes entre Thoiry et le retour terrain et Bastien nous pose comme une fleur en 11R. Je ne savais pas pourquoi j'étais si tendu mais en te lisant maintenant je sais. C'est une belle histoire de FH ma foi :-)
    la prochaine fois on tente l'expérience avec la Maman, ça va être folklo !!!
    Bernard

    RépondreSupprimer
  3. Tu habites loin de St Cyr ? La solution pour éviter l'attente serait, au moins tant qu'ils sont petits, soit de venir à deux voitures, toi tout seul, ta femme et les enfants ensuite, uniquement quand tout est prêt.

    Ou faire un aller et retour seul avant (idéalement la veille au soir, sinon le jour même, pour faire le plein, faire une prévol approfondie, si personne ne vole avant toi le jour même). Faire la maximum de préparation de vol chez toi avant de partir (sortir la météo, le notams de la maison), pour ne plus avoir à faire qu'une prévol plus rapide si tu en as fait une la veille et que personne n'a volé avec ou bougé l'avion depuis).

    Arrange toi pour occuper l'esprit de tes passagers en leur demandant de repérer des trucs au sol : un château, les cheminées de Porcheville, etc. Ca les occupe et du coup ils n'ont pas le temps d'être inquiets et se concentrent sur le paysage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout à fait raison LJ35 !
      On était déjà vu séparé, mais pas assez ! Disons que j'ai un peu tendance à trop parler au club...
      Je vois pas l'heure passer, et là, surprise ... ma femme est déjà là avec les loulous !!!

      Supprimer