18 mars 2013

A moi les petites anglaises (FCL1.028) ...

Rendez-vous ce matin au centre de contrôle des compétences linguistiques de la DGAC à Orly pour passer le FCL 1.028 VFR, la qualif qui permet de certifier un certain niveau d'anglais.



Lors de l'enregistrement de ma candidature sur Océane, j'avais requis le niveau 6, qui est le niveau pour lequel la licence est valable à vie.

Je retrouve dans la salle d'attente Vincent Trelut, un camarade des Alcyons. On s'échange un peu de vocabulaire, comme pour se rassurer sur ses connaissances.

Pour ma part, je suis assez confiant ; j'ai habité plusieurs années à l'étranger et ai travaillé en anglais. Depuis plus de 3 mois, je me prépare bien : fiches, abonnement à niveau-oaci, lecture d'un bouquin "l'Anglais aéronautique" et divers sites Internet traitant du sujet, stage de 4 jours chez Ambassadair.
Et enfin, révision au ski avec mon pote Nico (merci pour la rigolade) !

La session se déroule en 3 étapes :

1 - le vol fictif :
Il s'agit de se présenter et suivre un scénario de vol imposé. Nous simulerons la comm pilote et dans la salle d'à côté, des examinateurs anglophones interagiront comme des contrôleurs réels.

Voici de mémoire ce que j'avais à annoncer :
- je suis au parking et demande le roulage pour les pompes si l'automate est en service.
- je demande les paramètres météo et la piste en service
- je collationne la météo et le taxi vers la piste.
- je collationne la clairance de décollage avec un point fixe et un virage surprise à effectuer
- je lâche la tour et contacte le contrôle qui me déroute
- je collationne le déroutement
Fin de l'exercice

2 - la phrase d'urgence :
Dans une enveloppe se trouve une phrase d'urgence. On a 10 secondes pour la lire et la traduire à la volée.

Voici de mémoire ce que j'avais à annoncer :
A cause d'une forte rafale de vent durant notre la rotation, l'avion s'est mis en décrochage au survol du seuil de piste et a heurté le sol en cassant le train d'atterrissage avant. Je suis maintenant bloqué au sol et demande les services d'assistance pour m'aider.

3 - le texte à trous :
Pour cette partie, concentration maximum pour trouver les mots manquants dans le texte proposé.
C'est pas toujours évident et ça va très vite. Noter les ATIS farfelus relève parfois de l'exploit olympique !

A l'issue, on sort de la salle et on attend les examinateurs pour le débrief et les notes.
Pour moi, exit la licence à vie :o(, il fallait avoir 18/20, je n'obtiendrai que 17, grrr !!!

A un point près je prenais perpèt ! Donc validité : 6 ans.
Quand même content de moi, avec une nouvelle ligne sur la licence ...




2 commentaires:

  1. Bad luck!
    Bon 6 ans, c'est toujours ca. Félicitations en tout cas. Combien coute l'inscription?
    PEP

    RépondreSupprimer