30 nov. 2011

C'est fait ! Brevet PPL in the pocket !!!

HdV : total 60h45 - cdb 14h48 - ep 45h57 - Cout : 8512€

Et bien voilà ... c'est fait. Je viens tout juste d'obtenir mon brevet de pilote PPL !
Après 2h50 de vol, c'est la délivrance. Me voilà désormais petit pilotaillon en herbe ;o)


J'ai eu un bol monstre pour la météo, il fait pourri depuis 10 jours et aujourd'hui, première réapparition des CAVOK dans les Taf-Metar. Et dès demain, le temps de chiotte revient.

Mon examinateur est arrivé un peu en avance, sur les coups de midi. On commence par de la paperasse ...
Nom, prénom ... bref ! Presque 20 min avant de commencer mon briefing de vol.
On passe tout en revue, pas trop sur les papiers de l'avion ni le log de nav, mais beaucoup sur les Notam, la météo et la gestion du carburant.

Puis, une petite séance de questions :
- "Si ton alternateur tombe en panne, dans combien de temps s'arrête ton moteur ?"
- "Que fais-tu si ton moteur prend feu au sol ?"
- "Quelle est la différence entre une classe et une zone Delta ?"
- "Si ton centrage est plutôt à l'avant, quel sera l'incidence sur ton pilotage ?"
... etc ... du basique quoi.

On passe à la prévol : pas de surprise et un conseil : "surtout, tu fais comme d'habitude !"
L'avion est prêt, et moi ... je suis à fond !
Je sors la checklist et commence à dérouler les actions. On démarre.
Puis je poursuis la check, ceinture attachée  - volet cran 1 ?
Bizarre ça !

Je me rends compte que je déroule la check avant alignement au lieu de celle entre le démarrage moteur et le roulage. Gloups, j'ai sauté une page ! Je reprends tout depuis le début... Calmement.
Je monte un peu en stress du coup, la gorge se serre ...
Pas de contrôle aujourd'hui à St-Cyr, ce sera de l'Auto-Info.
Je roule, fais les essais moteurs, m'aligne et décolle de la 29L.

Je sors par l'Ouest, il fait beau, la visibilité est incroyablement bonne !
Et à partir de là, je me concentre à fond sur ma navigation.
Je passe avec Paris-Info et prends la direction de Houdan, le VOR d'Epernon puis le VOR de Pithiviers en survolant l'A11 et l'A10 d'où je vois mon repère favori : le péage de St-Arnoult. Je passe ensuite avec Seine-Info qui aura un peu de mal avec mon immatriculation et mon code transpondeur !
Tout se déroule comme prévu, je suis content, et j'inaugure d'ailleurs la toute nouvelle 1/250.000e.
Arrivé à Pithiviers, cap au sud puis direct vers le terrain d'Orléans en évitant la classe Delta de Bricy Approche. Mais là, la visibilité se réduit grandement du fait des brumes légères et du soleil de face qui les traverse.

Je serai obligé d'utiliser le VOR de PTV pour savoir où est localisé mon terrain ! Et les services AFIS se ré-activent à mon arrivée sur St-Denis en me donnant la piste inverse à celle que j'avais prévue. Maintenant, la 05 en service. Bizarre ça aussi avec un vent du sud-ouest ?! Je passe verticale, m'intègre vent arrière main gauche, et me retrouve en finale pour un touché.
Ca, c'est la première partie du test. La partie tranquille ou l'on suit ce que l'on a préparé.

Maintenant, place à la deuxième partie, celle des petites surprises entre amis !
- "Allez, on va faire un tour de piste avec panne de volets"
J'arrive un peu vite en finale, 140 km/h, mais ça passe.
On fait un complet retour point d'arrêt.
Me voilà au point Delta de la 05.
- "Tu sais, si tu veux me faire une petite checklist, je ne serai pas contre... "
- "Mais bien sûr ! J'allais le faire ... ;o)"

Aligné 05, je mets les gaz et décolle.
- "Panne moteur !"
Je pousse vers l'avant et cherche un terrain sur la droite pour éviter la forêt située devant nous.
- "Allez, c'est bon remise de gaz, je voulais juste voir si tu avais le réflexe de pousser sur le manche"

On enchaîne par du vol lent et un petit virage de 10° max d'inclinaison sur la droite.
Viennent ensuite les décrochages :  1 en lisse et 1 avec un cran de volet et en virage.
Puis la recherche de Vs avec l'avertisseur (-10 km/h).

Place aux virages à grande inclinaison, à 45°. Un à gauche, un à droite.

-"Maintenant, je vais te mettre l'avion en virage engagé en direction du sol et tu vas me sortir de là"
C'est parti, je remets les ailes à plat et en le faisant, je me dis : "Ah non ! Faut d'abord réduire à fond ! Zut !"
On recommence ... cette fois avec les actions dans le bon ordre.

Puis on passe au VSV (vol sans visibilité), je mets les super lunettes :o) celles qui ne permettent de voir que ces instruments. Je prends une série de caps, virages, le tout à la même altitude. Tout va bien, je suis vraiment content de moi là, car ça s'enchaîne et je sens que je valide plein d'items correctement.

- "Panne moteur en campagne"
Je choisis un champ à côté de Pithiviers, fait une très jolie PTE, réalise mon champ annoncé et ... remise de gaz !
- "Bon, là c'est très bien, tu as bien fait ton champs, mais regarde là, à droite, qu'est-ce que tu vois ?"
- "Hum ... là ? Ah oui, le terrain de Pithiviers"
- "Et bien oui, tu aurais largement pu le choisir plutôt que te poser dans un champ"
C'est la deuxième fois que je me fais avoir avec ça ! Souvenez-vous la dernière fois aux abords du terrain de Senonche pendant mon pré-test !

- "Allez, maintenant, il est 15h25, tu dois être posé à 15h31"
Ca, j'aime bien, c'est ce que l'on appelle l'IVV (interruption volontaire de vol). Je repère un champ, descends à 500ft sol et le mesure. 1...2...3... ... 10 !
OK, c'est bon, on vire en vent arrière, base et finale du champ ; impec !

 - "Bien ça ! Allez, pour finir les réjouisssances, on va faire un petit déroutement, tu vas m'amener à Etampes"
Je sors mon rapporteur à ficelle et commence ma procédure. Top-Cap-Alti-Zones-Carbu-Mega-Radio/Radionav.
On arrive dans 9 minutes. J'oublie l'ATIS et me branche directement avec la tour.
Briefing d'arrivée. Je passe sur instruction par la verticale terrain puis n°2 dans le circuit par la vent arrière. On fera un touché.

Retour à St-Cyr par Epernon, Houdan et l'entrée Ouest. ATIS et briefing d'arrivée. On est toujours en Auto-Info. Je m'intègre après Rennemoulins en vent arrière 29. Me pose et rejoins le parking haut des Alcyons par Delta.

Je pars direct pour le débrief, super impatient ! Et c'est ... validé !!! Yesssssssssss !
J'ai presque envie de chialer. Un peu comme à la naissance de mes enfants...
Je sors la bouteille de champ' du frigo et offre une rasade aux derniers restés à l'aéroclub.

Voici ma partie à la Drucker : je voudrais remercier ...
- mon aéroclub Les Alcyons pour leur accueil, l'ambiance et la sympathie des personnes qui le font vivre !
- mon instructeur R. qui a su faire de moi quelque chose !
- ma femme et mes enfants pour leur soutien !
- et .. les lecteurs du Blog qui de part leurs commentaires ou leur rencontre m'ont poussé à continuer mes récits, vidéos, photos.

Voilà, c'est une page qui se ferme, et une grande autre qui s'ouvre. Je prévois rapidement de me faire lâcher sur les avions de voyage, DR46 et DR48, puis passer le vol de nuit, l'anglais, voire poursuivre sur la formation IFR privé. Bref, que du bonheur en perspective.

26 nov. 2011

Un anniv pas aéro, mais qui dépouille quand même !

Surprise pour mon anniversaire aujourd'hui !
On vient me chercher ce matin, dans un brouillard à couper au couteau, direction ... Dreux !
Un bien chouette cadeau m'y attendait : un stage de pilotage GT chez Pro'Pulsion avec une sublime Lamborghini Gallardo LP500.


Alors ce bolide, c'est un peu comme pour le DR400 quand on est un grand gabarit, il faut y mettre du sien pour y rentrer et y trouver sa place ;o)


Et c'est avec la banane que je débute la séance de pilotage.
Pour ne pas faillir à mes posts plein de vidéos de ce blog, je vous propose celle de la 2ème série de tours de ce matin.



Tout passe très vite, c'est dur de redescendre sur terre et saluer une dernière fois sa monture exceptionnelle.

19 nov. 2011

Vol 54 - Dans mon DR400, je pan-pan puis m'incline !

HdV : total 57h55 - cdb 11h58 - ep 45h57 - Cout : 8244€

En attendant le test PPL, je profite de quelques créneaux de libres pour m'entraîner encore et encore aux pannes et à la mania.
Après une semaine de brouillard dense, l'air s'assèche et le ciel se dégage ; je vais pouvoir voler ;o)

Au programme, des pannes en campagne, des interruptions de vol et des virages à grande inclinaison (plus de 60°).

Juste avant de remettre les gaz pendant un exercice de panne en campagne

Mise en virage à inclinaison d'environ 60°

Tout cela commence a bien rentrer, j'aurai assez peu de remarques de mon instructeur.
Je suis de plus en plus en confiance pour mon test PPL prévu le 30 novembre.

Avant ça, j'ai prévu un vol de mise en garde avec l'Amical de Voltige Aérienne sur Cap10, ça promet d'être visuellement impressionant !
Et une petite nav vers Etampes pour bien repérer le coin pour la 1ère branche du test : St-Cyr / Orléans.

Allez, la petite vidéo du jour...

13 nov. 2011

Vol 53 - Prétest validé ! Va t'inscrire ...

HdV : total 56h52 - cdb 11h58 - ep 44h54 - Cout : 8100€

Après deux semaines de météo pourrie pour le vol, tout est de bon augure ce matin pour ce 2e vol qui marquera la fin de mon examen blanc aux Alcyons.

Le but d'aujourd'hui est de revoir tout ce qui n'allait pas la dernière fois et de réaliser ce que nous n'avions pas eu le temps de faire.
Ainsi, au programme :
- gestion des déroutements, de la machine et du carburant pendant la navigation
- repérage aux VORs, au sol
- encadrements, panne en campagne
- tour de piste sans volets, tour de piste basse hauteur
- validation des éléments de préparation du dossier de vol au sol

Moi, je suis en pleine forme, j'ai prié toute la semaine pour qu'il fasse beau et que l'avion démarre ! En plus, je sais que le vol sera, bien que dense en travail, moins éprouvant physiquement que la dernière fois puisqu'on ne fera pas les virages à grande inclinaison, les décrochages ni le VSV, enfin toutes ces choses qui me rendent ... confus ;o)

Le dossier de vol est prêt, j'y ai remis de l'ordre, le briefing passe comme sur des roulettes ! On passe à la prévol, qui sera vérifiée cette fois-ci par l'instructeur.


Le vol sera plein d'imprévus, comme on peut s'y attendre le jour d'un test. Je ne verrai jamais le terrain de l'Aigle car je serai dérouté sur Mortagne LFAX !
J'aurai aussi le droit à tout un lot de pannes ; moteur ou instruments.
Et on profite de l'étroitesse de la courte piste de Mortagne pour les exercices de tours de piste standard, spéciaux et encadrements.

Voici la vidéo du vol de plus de 2h d'aujourd'hui. Je n'y ai mis que les moments intéressants dans ces 10 minutes de synthèse.


Et bien voilà, l'examen blanc a été concluant ! C'est encore une étape de franchie ! Je suis fin prêt pour le test PPL ;o)

On range nos affaires pour sortir et faire un peu (beaucoup!) d'administratif.


Me reste plus qu'à trouver un examinateur de disponible ... ce qui ne va pas être une mince affaire en cette fin d'année, j'ai l'impression. J'en ai déjà contacté 5, tous débordés !
Surtout qu'il faut 15 jours de délai avant de passer le test et que dans 3 semaines, les DR42 du club partent en mécanique pendant 1 mois et demi !

Donc si la météo est mauvaise ou que je ne trouve pas d'instructeur à temps ... le test sera remis à mi-janvier prochain, au mieux ! Gloups ...