21 mars 2011

Vol 14 - De retour en DR42 pour des tours de piste

HdV : cdb 00h00 - elv 11h25 - sds 02h00 - Cout : 2149 €

Je poursuis ma formation sur mon cher DR400-120, le Victor-Papa des Alcyons.
Aujourd'hui, on continue les tours de piste.
 
Prévol effectuée, mon instructeur me dit : "Aujourd'hui, je serai ton passager !".
Et là, il me pose des centaines de questions sur l'appareil, les instruments ; comment ça vole un avion ? c'est quoi ce bruit bizarre ? pourquoi on attend sur le parking ?
J'avais envie d'aller chercher le Cépadues pour lui filer et qu'il se taise au moins 5 minutes.

Le stress commence à m'envahir et la furie aussi d'ailleurs.
Ce bouton ça sert à quoi ? Et "ploc" plus de radio !!!

- moi : "Ne touche à rien ! Si tu veux toucher à quelque chose : demande et attend mon autorisation !"
Après mes checklists et essais moteur, qui ont duré 3 fois plus de temps que d'habitude, on roule, et on s'aligne.
 
 
Excellente expérience que celle-ci : outre l'avion et soi-même, il faut savoir jauger aussi nos passagers et le danger qu'ils pourraient présenter en vol.

Ensuite, le vol reprend son cours normal d'instruction.
Le vol en DR221 m'a fait énormément de bien pour mes attérrissages. Je suis bien content de ça.

Bien plus généralement, je repense à mon inscription au club d'il y a presque 6 mois. Le chemin (court, mais quand même) parcouru jusque là.
Aujourd'hui, je suis pratiquement laché pour les tours de piste !
Et le monde aéronautique qui est en train de prendre une place importante dans ma vie, au grand dam de certains de mes proches.
Mais c'est comme ça quand on est passionné. L'aéro, c'est un peu comme une maîtresse.
D'ailleurs, je pense avoir trouvé quelques similitudes... à creuser !


Je dédie ce post à la magnifique météo de ces derniers jours : j'adooOoore !

1 commentaire:

  1. Attends les vrais passagers qui parlent tout le temps qui t'empêchent d'écouter la radio alors que tu les as breifés
    Ceux qui détachent les ceintures et qui sont déjà en train d'ouvrir les portes alors que le moteur tourne encore.
    Et pire encore les photographes qui donne des coups de coude dans le stick !!!
    vive les passagers !!!

    RépondreSupprimer