27 mars 2011

Vol 16 - Les pannes : rien ne va plus !

HdV : cdb 00h00 - elv 12h55 - sds 02h00 - Cout : 2355 €

Cela faisait longtemps que je n'avais pas autant bullé pendant une session ! Aujourd'hui, c'est mon instructeur qui a pratiquement tout fait.
Le but : me montrer l'exécution des procédures d'urgence en cas de pannes.
 
A savoir :
1 - panne de badin !
2 - panne de volets !
3 - circuit basse hauteur !
4 - prise de terrain par encadrement (PTE) !
 
Dommage que ma caméra soit toujours en rade car certains exercices sont extrêmement visuels et rapides, comme la PTE par exemple.

Voici ce qu'il fallait retenir de la journée...

Pour la panne de badin

- pas de panique !
- c'est l'assiette qui pilote la vitesse. On se réfèrera donc aux régimes moteurs et aux altitudes que l'on connaît.
- on réduira la puissance à 1600-1800 tour/min et non au ralenti pour garder une marge de sécurité.

Pour la panne de volets

- pas de panique !
- en finale, la vitesse aura tendance à monter, puisqu'il y a moins de portance ; on jouera là encore avec l'assiette d'approche de façon à maintenir 1,3 de Vs, soit 150km/h sur le Robin.
- l'assiette et la puissance nous permettront de pallier à cette panne.
- il faut néanmoins noter que l'on va consommer 50% de distance d'atterrissage supplémentaire. Il faudra alors vérifier si le terrain est compatible à cette exigence.

Pour le tour de piste Basse Hauteur :

- c'est presque comme un tour de piste standard, mais à faible hauteur, que l'on devra effectuer en cas d'incident mineur après décollage ou bien si le plafond est trop bas.
- les étapes :
Rotation - montée initiale - à 600ft et seuil de piste effacé, virage à 20° en vent traversier
Altitude recherchée 700ft - mise en palier et maintien de la vitesse à 150km/h - virage en vent arrière
Réchauff carbu tirée - radio - recherche du point d'intersection entre la trajectoire et 45° du bord de piste - à ce point, virage en base à 30/37/40° toujours en palier, en augmentant les gaz légèrement
A la perpendiculaire de l'axe de piste, assiette de descente, réduction de la puissance, on ouvre le virage pour rechercher l'axe de piste
En finale, pleins volets - checklist - radio - y'a plus qu'à !   

Pour la prise de terrain par encadrement - PTE :

- il s'agit là de savoir venir se poser en urgence sur un terrain depuis sa verticale à 1500ft.
- on va s'intégrer directement en étape de base en faisant une plongée directe vers la perpendiculaire terrain
- les étapes :
Verticale terrain 1500ft, pompe et réchauff carbu, assiette de plané, gaz au ralenti, maintien de la vitesse à 150km/h
Dès que le bord de piste atteint le haut du siège du passager arrière gauche, virage à 120°
On recherche le point d'intersection entre la trajectoire et 45° du bord de piste - à ce point, virage en base
Toujours en assiette de plané et vitesse maintenue à 150km/h, virage en finale
1er cran de volet - en courte finale, 2ème cran de volet - checklist - radio - y'a plus qu'à !

Voilà, séance chargée ! Ca va vite, très vite, pleins d'actions à effectuer.
Aujourd'hui, c'est mon instructeur qui à tout fait, la prochaine fois ce sera à moi !

25 mars 2011

Vol 15 - Les tours de piste. A y est ! Je maîtrise ...

HdV : cdb 00h00 - elv 12h12 - sds 02h00 - Cout : 2257 €

Et bien cette fois-ci c'est bon pour les tours de piste standards.
J'ai tout fait tout seul, avec mon instructeur à bord, qui a dû roupiller sec, je ne l'ai (presque) pas entendu !
Super content de moi aujourd'hui, ça sent le lâché dans pas longtemps.

Je suis dégouté pour la vidéo d'aujourd'hui, impossible de récupérer le fichier, un bug ! J'ai tout essayé, rien à faire... J'ai juste pu récupérer quelques images de piètre qualité.


Au parking, on roule pour les pompes. Y a plus d'essence !

Aux pompes pour faire le plein.

A la zone des essais moteur.

Au point d'arrêt 29 gauche.

Aligné 29 gauche.

Rotation ... on décolle !

En montée initiale au dessus de l'A12.

On vire en vent arrière avant Bailly.

En base, au dessus des jardins du château de Versailles.

Dernier virage.

En finale pour la 29 droite.

En très courte finale 29 droite.

Là, faut faire gueuler l'avertisseur ! Vous vous souvenez ?

On dégage la piste, un petit coucou à  la Tour et on quitte.
 Le temps est venu maintenant pour moi de reprendre ma voiture et d'aller intégrer le traffic super-excitant de l'A12 un vendredi soir ! ;o)


Prochaine leçon, on aborde les pannes. Glurp !

21 mars 2011

Vol 14 - De retour en DR42 pour des tours de piste

HdV : cdb 00h00 - elv 11h25 - sds 02h00 - Cout : 2149 €

Je poursuis ma formation sur mon cher DR400-120, le Victor-Papa des Alcyons.
Aujourd'hui, on continue les tours de piste.
 
Prévol effectuée, mon instructeur me dit : "Aujourd'hui, je serai ton passager !".
Et là, il me pose des centaines de questions sur l'appareil, les instruments ; comment ça vole un avion ? c'est quoi ce bruit bizarre ? pourquoi on attend sur le parking ?
J'avais envie d'aller chercher le Cépadues pour lui filer et qu'il se taise au moins 5 minutes.

Le stress commence à m'envahir et la furie aussi d'ailleurs.
Ce bouton ça sert à quoi ? Et "ploc" plus de radio !!!

- moi : "Ne touche à rien ! Si tu veux toucher à quelque chose : demande et attend mon autorisation !"
Après mes checklists et essais moteur, qui ont duré 3 fois plus de temps que d'habitude, on roule, et on s'aligne.
 
 
Excellente expérience que celle-ci : outre l'avion et soi-même, il faut savoir jauger aussi nos passagers et le danger qu'ils pourraient présenter en vol.

Ensuite, le vol reprend son cours normal d'instruction.
Le vol en DR221 m'a fait énormément de bien pour mes attérrissages. Je suis bien content de ça.

Bien plus généralement, je repense à mon inscription au club d'il y a presque 6 mois. Le chemin (court, mais quand même) parcouru jusque là.
Aujourd'hui, je suis pratiquement laché pour les tours de piste !
Et le monde aéronautique qui est en train de prendre une place importante dans ma vie, au grand dam de certains de mes proches.
Mais c'est comme ça quand on est passionné. L'aéro, c'est un peu comme une maîtresse.
D'ailleurs, je pense avoir trouvé quelques similitudes... à creuser !


Je dédie ce post à la magnifique météo de ces derniers jours : j'adooOoore !

15 mars 2011

Vol 13 - Alors le DR221, c'est vraiment FUN !

HdV : cdb 00h00 - elv 10h32 - sds 02h00 - Cout : 2.028€

Opération DR221 pour aujourd'hui !
 
 
C'est à peu près le même appareil que le DR400-120 sur lequel je vole d'habitude, avec quelques différences :
- il est à train classique, c'est à dire avec une petite roulette à l'arrière. Ce qui va pas mal changer la procedure de décollage.
- il faut jouer du palonnier bien plus que sur le DR400, rien que pour le roulage déjà !
- il faut parfaitement cabrer l'appareil à l'atterrissage sans quoi, on rebondit ! C'était d'ailleurs le but de l'exercice aujourd'hui de prendre cet avion pour sentir cette assiette de cabrage.
 
Pour le reste, c'est pratiquement identique : modèle de vol, instrumentation, aérodynamique.
Une bonne surprise également : l'intérieur du cockpit est tout neuf, entièrement refait. Les sièges sont en velours bleu très chouette.
 
 
Je vous épargne la vidéo d'un énième tour de piste avec cet aéronef !
Voici plutôt une vidéo qui illustre les 10 raisons qui font que de piloter un DR221, c'est fun ;o) !
 

13 mars 2011

Vol 12 - Tours de Piste - Radio et Atterro !

HdV : cdb 00h00 - elv 09h54 - sds 02h00


Pour l'exercice, ça ne change pas, on parfait les tours de piste.
Par contre, on y ajoute toujours un petit quelque chose par rapport aux fois précédente.
 
Et aujourd'hui, c'est moi qui cause ;o)
Sans trop de soucis, je m'étais énormément préparé sur FSX.
Un grand merci à tous les membres de ma division IVAO Polynésie Française pour leur accueil et de m'avoir tant entraîné sur la phraséo.
N'hésitez pas à aller voir ce qui se passe de leur côté ici.
 
Autre nouveauté, les atterrissages !
Le piège sur le tricycle, c'est de ne pas prendre l'habitude de bien cabrer à l'arrondi pour faire gueuler l'avertisseur de décrochage. Avec plan, axe, vitesse à surveiller constamment.
Mes atterrissages ne sont pas encore parfaits, j'ai tendance à couper l'étape de base et overshooter l'axe de ma finale.
A perfectionner donc ...
Prochain vol prévu sur DR221, train classique, afin de bien sentir l'incidence de la machine juste avant le touché.
 
Vidéo d'un des tours de piste du jour, brute de fonderie, pas trop le temps de faire du montage en ce moment.
 

8 mars 2011

Vol 11 - Le CAVOK de retour sur LFPZ !

HdV : cdb 00h00 - elv 09h16 - sds 02h00

Un parfum de printemps flottait sur St-Cyr l'Ecole cet après-midi.


La session promet d'être excellente. On continue aujourd'hui les tours de piste.
Un peu rouillé après une vingtaine de jours sans voler. Mais ça revient vite, les reflexes commencent à rentrer, je traîne moins derrière l'avion.
Aussi, il n'y a plus l'effet de surprise vu que j'ai pratiqué les tours dans les deux sens ; depuis les pistes 29 et 11.

Quel bonheur de faire la prévol en T-shirt !


Une fois installé dans le cockpit, la luminosité est franchement exagérée pour un mois de mars !!! ;o)
Du coup, histoire de râler un peu (franchouillard oblige !), il n'est pas toujours facile de repérer si les voyants sont allumés ou éteints.


Voici la vidéo d'un des tours de piste, celui avec l'atterrissage (pour Greg !).



Victor-Papa reste sur le tarmac, comme pour profiter encore de cette journée exceptionnelle.